François-Cristophe Kellermann
- Maréchal d'Empire -



Dates : 28 mai 1735 - 13 septembre 1820
Maréchal en : 1804, Grande promotion des maréchaux (à titre honoraire)
Titres : Duc de Valmy
Arme : Cavalerie
Signature :


Qu'en pense Napoléon ?
“Kellermann était un brave soldat, extrêmement actif, avait beaucoup de bonnes qualités, mais il était tout-à-fait privé des moyens nécessaires pour la direction en chef d’une armée. Il ne fit dans la conduite de cette guerre d’Italie que des fautes.”
Officier du Roi avant d'être officier de la Révolution et de l'Empire, il aura pour seul fait d'armes la victoire de Valmy, en septembre 1792.

Pour tous, Kellermann est le "vainqueur de Valmy", victoire qui justifie à elle seule sa présence parmi les vingt-six maréchaux d'Empire, même s'il n'y a droit qu'à titre honoraire. Peu présent dans les guerres de l'Empire, cet ancien officier du Roi s'illustre, avec Dumouriez, à la bataille de Valmy le 20 septembre 1792. Alors que l'artillerie française se déchaîne sur les rangs prussiens du Duc de Brunswick, il s'élance, chapeau au bout du sabre, devant ses soldats en s'écriant : "Vive la nation !"; cri repris par l'armée toute entière. La bataille sera considérée comme la première victoire de la toute jeune République Française et le maréchal se verra nommé Duc de Valmy le 3 juin 1808.

Mais le succès de Valmy n'empêchera pas le général d'être arrêté et emprisonné par la Terreur, puis libéré après l'exécution des frères Robespierre le 10 Thermidor an II (28 juillet 1794). De la proclamation à la fin de l'Empire, il n'a pas de commandement militaire d'importance du fait de son âge (né en 1735, il est le plus âgé des maréchaux).
Ayant longtemps servi la royauté, il abandonne Napoléon en mars-avril 1814, oubliant, comme beaucoup d'autres, tout ce qu'il lui devait. Il soutient Louis XVIII lorsque celui-ci rentre à Paris, et reste à l'écart pendant les Cent-Jours, avant de voter la mort de Ney.
Retourner au début


Les 26 Maréchaux :
Augereau, Pierre

Bernadotte, Jean-Baptiste

Berthier, Alexandre

Bessières, Jean-Baptiste

Brune, Guillaume

Davout, Louis-Nicolas

Gouvion-Saint-Cyr, Laurent

Grouchy, Emmanuel

Jourdan, Jean-Baptiste

Kellermann, François-Cristophe

Lannes, Jean

Lefebvre, François-Joseph

Macdonald, Etienne

Marmont, Auguste-Louis-Viesse de

Masséna, André

Moncey, Bon-Adrien-Jannot de

Mortier, Adolphe

Murat, Joachim

Ney, Michel

Oudinot, Nicolas-Charles

Pérignon, Catherine-Dominique

Poniatowski, Joseph-Antoine

Sérurier, Jean-Mathieu-Filibert

Soult, Jean-de-Dieu

Suchet, Louis-Gabriel

Victor, Claude-Victor Perrin dit



NAPOPEDIA version 2.2.0 © - Grande Encyclopédie de Napoléon et du Premier Empire - 2016-2018
Les images portant la mention "Napopédia" et les textes sont la propriété du site NAPOPEDIA ©. Toute reproduction partielle ou complète est interdite sauf autorisation préalable des auteurs.