Vingt-six généraux accédèrent au rang de maréchal (aussi appelé le maréchalat) durant le Premier Empire. Les dix-huit premiers firent partie de "la grande promotion des maréchaux" du 19 mai 1804, le lendemain de la proclamation de l'Empire. Les autres seront ensuite nommés régulièrement pour leurs actions ou victoires, jusqu'à Grouchy le 15 avril 1815. Seulement quatre maréchaux furent nommés à titre "honoraire", c'est-à-dire qu'ils ne devaient plus être employés dans les guerres de l'Empire : Kellermann, Sérurier, Pérignon et Lefèbvre. Le maréchal de France est au cinquième rang de la hiérarchie impériale, après l'Empereur, la famille impériale, les grands dignitaires de l'Empire et, enfin, les ministres.
Les 26 Maréchaux :
Augereau, Pierre

Bernadotte, Jean-Baptiste

Berthier, Alexandre

Bessières, Jean-Baptiste

Brune, Guillaume

Davout, Louis-Nicolas

Gouvion-Saint-Cyr, Laurent

Grouchy, Emmanuel

Jourdan, Jean-Baptiste

Kellermann, François-Cristophe

Lannes, Jean

Lefebvre, François-Joseph

Macdonald, Etienne

Marmont, Auguste-Louis-Viesse de

Masséna, André

Moncey, Bon-Adrien-Jannot de

Mortier, Adolphe

Murat, Joachim

Ney, Michel

Oudinot, Nicolas-Charles

Pérignon, Catherine-Dominique

Poniatowski, Joseph-Antoine

Sérurier, Jean-Mathieu-Filibert

Soult, Jean-de-Dieu

Suchet, Louis-Gabriel

Victor, Claude-Victor Perrin dit



Retourner au début


NAPOPEDIA version 2.1.2 © - Grande Encyclopédie de Napoléon et du Premier Empire - 2016
Les textes et images Napopédia sont la propriété du site NAPOPEDIA ©. Toute reproduction partielle ou complète est interdite sauf autorisation préalable des auteurs.